Image Alt

Félichien

a

L’importance de la vaccination

VACCIN DE BASE

Il fournit une protection pour 4 maladies. Pour les chiots, une vaccination mensuelle (minimum 2 mois de suite) doit être donnée jusqu’à l’âge de 4 mois, suivi d’un rappel annuel. Ensuite, le rappel est aux 3 ans.

Le distemper (ou maladie de carré) :

Maladie multisystémique qui résulte en une multitude de symptômes différents tels fièvre, diarrhée, problèmes respiratoires, convulsions ou autres troubles neurologiques. Le taux de mortalité est d’environ 50%.

L’hépatite infectieuse canine :

L’adénovirus peut causer chez le chiot non vacciné des symptômes gastro-intestinaux, mais aussi des complications oculaires ou hépatiques et peut quelquefois causer une mort rapide. Le virus peut aussi être impliqué dans le complexe de la toux de chenil.

Le parvovirus :

Le parvovirus est probablement la plus courante des graves infections pouvant atteindre le chiot. Le virus est particulièrement résistant dans l’environnement (6 mois). Les symptômes incluent diarrhée, vomissements, anorexie et abattement. La mort survient en quelques heures ou quelques jours si non traités, c’est pourquoi il est primordial de consulter rapidement un vétérinaire si votre jeune chiot présente ces symptômes. Même traité adéquatement, un taux de mortalité d’environ 30 % demeure.

Parainfluenza :

Ce virus, comme celui de l’hépatite, peut être impliqué dans le développement d’une toux de chenil.

LEPTOSPIROSE

La leptospirose est une maladie causée par une bactérie nommée leptospira interrogans. Le principal mode de contamination du chien est un contact avec des urines infectées de rongeur (écureuil, tamia, souris, rat), de moufettes, de raton laveur ou de chien.
Les leptospires pénètrent par les muqueuses (bouche, anus, yeux, narines, etc.), par de petites plaies cutanées, ou directement à travers la peau dans les zones où la peau est fine (comme le pavillon des oreilles par exemple). Un chien qui aime se baigner dans les étangs, ou qui boit dans des flaques d’eau stagnante est particulièrement à risque de leptospirose, car c’est dans ces environnements chauds et humides que résistent les bactéries. Toutefois, dès qu’un chien met la patte à l’extérieur, il peut être à risque pour la leptospirose. La maladie chez le chien cause principalement une insuffisance au niveau du foie et des reins et engendre souvent la mort de l’animal. La maladie est transmissible aux humains. Les chiens doivent recevoir 2 doses à un mois d’intervalle, suivi d’un rappel annuel.

LYME

La lyme est une maladie causée par Borrelia burgdorferi, une bactérie transmise par la tique ixodès scapularis. La maladie de Lyme est en progression au Qc et aussi au Lac-Saint-Jean. Les tiques ne sautent pas, mais elles peuvent s’agripper à vous ou à votre animal de compagnie lors de vos promenades dans les forêts, les boisés et les herbes hautes. La maladie de Lyme chez le chien provoque principalement une polyarthrite. Les chiens doivent recevoir 2 doses à un mois d’intervalle, suivi d’un rappel annuel.
Cette tique peut également transmettre la lyme aux humains. Environ 95 % des humains qui ont été infectés par la lyme développent des signes cliniques. Le diagnostic chez les humains est difficile, car les signes initiaux sont très vagues, ressemblant à un syndrome grippal. À long terme, la lyme peut affecter notamment le cœur, le système nerveux et les articulations. La lyme chez les humains est souvent diagnostiquée seulement plusieurs années après la piqure. Le vaccin diminue les risques que votre chien développe la lyme, mais ne protège pas les humains. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de combiner une protection contre les tiques pour avoir un protocole complet.

TOUX CHENIL

Cette maladie se caractérise par une toux importante et/ou des éternuements, pouvant durer de deux à quatre semaines. Surtout chez les chiots en bas âge, elle peut se compliquer en pneumonie. Comme son nom l’indique, elle se contracte principalement dans les endroits à forte concentration canine soit les pensions, les cours d’obéissance, les salons de toilettage et aussi les parcs à chiens. Le rappel de vaccin est annuel.

RAGE

La rage est un virus qui attaque le système nerveux central des mammifères, y compris les humains. Les animaux/humains qui la contractent vont en mourir, car la maladie est incurable. Le virus est transmis principalement par la salive lors d’une morsure par un animal infecté. Les porteurs fréquents comprennent les mouffettes, les renards, les chauves-souris et les ratons laveurs. Les signes varient selon la forme de la maladie. Les animaux peuvent être léthargiques et craintifs ou au contraire perdre leur peur de l’homme. De la paralysie, des signes extrêmes d’excitation/d’agressivité peuvent survenir. La vaccination pour la rage est obligatoire pour les animaux qui traversent les frontières. Également, le fait que votre chien soit vacciné contre la rage peut être une protection judiciaire si jamais votre animal mord un humain. Également, cela facilitera le travail du médecin qui aura beaucoup moins d’inquiétude que son patient ait contracté la rage, suite à la morsure par l’animal. Le rappel de vaccin est annuel pour la première année et ensuite aux 3 ans.